L’Académie des Sciences recommande la mise en place d’une stratégie de ventilation

L'Académie des Sciences recommande la mise en place d'une stratégie de ventilation

Il y a quelques jours, le 11 juin dernier, l’Académie des Sciences a fait une recommandation très sérieuse. En effet, cette dernière recommande la généralisation d’une stratégie de ventilation à grande échelle, concernant notamment les lieux d’enseignement. Le but principal est de réduire les risques de contagion de la Covid-19. Plusieurs conseils ont été donnés, et la HCSP recommande notamment la mise en place de système de purification de l’air avec des filtres HEPA. Revenons sur cette actualité.

Les risques de contagion

Il faut savoir que la contagion de la Covid-19 se fait principalement de façon aéroportée. En effet, tout est lié à la respiration d’une personne infectée. L’air contient alors des gouttelettes ou des aérosols qui transmettent le virus. Les risques de transmission sont extrêmement importants. Pour réduire le risque de ce mode de contamination, il est indispensable de jouer la carte de la distanciation sociale et du port du masque. Mais ce n’est pas suffisant et le renouvellement de l’air est important.

L’Académie des Sciences recommande donc la généralisation d’une stratégie de ventilation à grande échelle, notamment dans les lieux d’enseignement. Les systèmes de purification de l’air utilisant des filtres HEPA semblent particulièrement importants. La ventilation d’une pièce fermée renouvelle l’air et évacue les aérosols. C’est un geste simple trop peu réalisé… Voilà l’intérêt d’ailleurs des purificateurs d’air intérieur.

La qualité de la ventilation en intérieur

La qualité de la ventilation doit être contrôlée, notamment dans les établissements d’enseignement. En effet ce sont des lieux potentiels de contagiosité malgré les précautions qui sont prises depuis maintenant plusieurs mois. De ce fait, pour lutter contre la propagation du virus il faut contrôler la ventilation des locaux scolaires et universitaires. Il faut envisager la mise en place de détecteurs CO2. Mais ce n’est pas tout. En effet, la purification de l’air est une mesure relativement facile à mettre en place.

Il est donc fortement recommandé que les établissements recevant du public et notamment les établissements scolaires installent des purificateurs d’air qui permettent de combler la ventilation bien souvent insuffisante. L’impact positif potentiel est largement prouvé, à condition que le taux de filtration respecte les normes recommandées par les autorités sanitaires. Il est également indispensable que ces unités mobiles de purification d’air par filtration disposent de filtre HEPA H13 ou H14.

Si vous avez besoin d’informations complémentaires concernant la filtration de l’air et la purification de l’air intérieur dans les établissements scolaires, n’hésitez pas à nous contacter.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email